MENU
03 22 91 37 00 Vous avez besoin d'un renseignement ?

Je vous rappelle gratuitement

Avocat en droit des enfants, Amiens

Vous n'êtes pas mariés et vous vous séparez du parent de vos enfants

Que peut-on demander au juge concernant les enfants ?

Lors de la séparation entre concubins il est souvent nécessaire de saisir le Juge aux Affaires Familiales afin qu'il statue sur la situation des enfants afin de fixer l'autorité parentale, la résidence alternée ou leur résidence chez l'un des parents, ou le droit de visite et d'hébergement de l'autre parent et la fixation de la pension alimentaire.

Comment modifier, augmenter ou supprimer une pension alimentaire ?

Si une décision de justice a déjà fixé le montant de la pension alimentaire due pour les enfants et que votre situation ou celle des enfants est modifiée et qu'il est nécessaire de modifier le montant de la pension alimentaire, il est indispensable de saisir de nouveau le juge aux affaires familiales.

Tant que vous ne l'avez pas fait, la précédente décision s'applique.

Comment modifier la résidence des enfants ou le droit de visite et d'hébergement de l'autre parent ?

Si une décision de justice a déjà fixé la résidence des enfants et qu'un changement doit intervenir, il faut saisir de nouveau le juge aux affaires familiales pour faire modifier la résidence des enfants.

Si une décision de justice a déjà fixé le droit de visite et d'hébergement de l'autre parent au profit des enfants, cette décision s'applique sauf meilleur accord entre les parties.

Je ne vois plus mes enfants, dois-je continuer à payer la pension alimentaire ?

L'exercice du droit de visite et d'hébergement et le paiement de la pension alimentaire ne sont pas liés.

Si une décision de justice a fixé à votre encontre une pension alimentaire, vous devez la payer même si vous ne pouvez pas exercer votre droit de visite et d'hébergement au profit des enfants.

Seul le juge aux affaires familiales peut changer la décision qui a été prononcée.

Comment faire si je ne suis pas d'accord avec la décision prononcée ?

Si vous n'êtes pas d'accord avec la décision de justice prononcée par le juge aux affaires familiales vous pouvez en interjeter appel dans un délai de 1 mois pour un jugement ou dans un délai de 15 jours pour une ordonnance, à compter de sa notification.

Nous sommes toujours à votre disposition pour évoquer l'ensemble de ces questions ou toutes les problématiques découlant de votre séparation.

Contactez-nous afin de fixer un entretien.

Voir le site dédié au droit de la famille

Contactez le cabinet

Consultez également

Mentions légales